Des latrines écologiques pour l’hygiène

9 octobre 2016

Dans les villages que nous appuyons au Sud du Bénin, les habitants n’ont pas de latrines. Un équipement pourtant plébiscité par les membres du groupement Mahussi, qui nous ont sollicités pour les aider à en réaliser. Construire des latrines, c’est contribuer à une meilleure hygiène, et à la diminution des maladies dans les campagnes d’Afrique. Mais nous voulons des équipements à la fois faciles d’utilisation, et les plus compatibles possibles avec nos préoccupations environnementales.

 

 

Des latrines à compost, pour plus d'hygiène et le respect de l'environnement dans les villages

Des latrines à compost, pour plus d’hygiène et le respect de l’environnement dans les villages

 

Après avoir envisagé plusieurs solutions, nous avons finalement opté pour tester des latrines familiales. Notre choix s’est porté sur des latrines écologiques, qui permettent de fabriquer du compost. Un prototype sera construit en 2017 par notre partenaire, l’ONG I.D.E.E.S., dans une famille volontaire du village de Gbéhoué-Ouatchi, sur un modèle proche de celui proposé par une ONG suédoise.

Par la suite, avec M’AKAKO, l’ONG I.D.E.E.S. fera un bilan de cette expérience.

 

Une construction peu coûteuse, duplicable dans chaque famille volontaire, et qui ne devrait générer aucune pollution, tout en servant de fumure dans les cultures et le champ de maraîchage, après un an de compostage.